Aller à la navigation Aller au contenu

Maude Audet

  • Disques
  • , Spectacles
  •  et Éditions

Biographie

Maude Audet est une force tranquille, lumineuse. À travers cette voix précise et brumeuse qui est la sienne, l’autrice-compositrice-interprète et musicienne injecte délicatement dans l’atmosphère les mots-canons qu’elle réfléchit. Créatrice impliquée dans tous les aspects de son projet, elle se dépose, reconnaissable, en un son folk, pop vintage, aux légers accents psychédéliques, inspirée par l’amour des siens.

Après trois albums — Nous sommes le feu (2015), Comme une odeur de déclin (2017) et Tu ne mourras pas (2020), l’artiste continue de sublimer le quotidien tandis que ses efforts s’attirent les hochements de tête approbateurs et autres salutations distinguées.

Profitant d’abord de la retraite forcée par le confinement pour dévoiler ses Sessions de mai, elle rapplique maintenant dans la langue de Cohen pour une toute première fois avec Translations, un album complet paru au printemps 2021.

Maude Audet est une force tranquille, lumineuse. Ayant tracé un sentier à son image dans le paysage artistique québécois, elle crée sa musique comme elle aspire au grandiose et à la chaleur du quotidien. À travers cette voix précise et brumeuse qui est la sienne, l’autrice-compositrice-interprète et musicienne injecte délicatement dans l’atmosphère les mots-canons qu’elle réfléchit. Créatrice impliquée dans tous les aspects de son projet, elle se dépose, reconnaissable, en un son folk, pop vintage, aux légers accents psychédéliques, inspirée par la douceur de la maison et l’amour des siens.

Forte d’une dernière décennie constellée de réalisations franches et bien accueillies, Maude Audet confirme la pertinence et la durabilité de son souffle créateur. Après trois albums — Nous sommes le feu (2015), Comme une odeur de déclin (2017) et Tu ne mourras pas (2020) —, l’instigation du spectacle Le soir aux mille soleils à l’occasion d’une carte blanche mêlant musique et poésie à Coup de cœur francophone en 2019 et une implication spontanée auprès d’UNICEF Canada avec la pièce «Ana», l’artiste continue de sublimer le quotidien tandis que ses efforts s’attirent les hochements de tête approbateurs et autres salutations distinguées.

Nommée au gala de l’ADISQ dans la catégorie «Album alternatif de l’année» et récipiendaire du Lucien de l’album folk de l’année en 2018, Maude Audet a fait l’objet, plus récemment en 2020, d’une nouvelle nomination au GAMIQet d’une pléthore de mentions dans les palmarès de fin d’année de médias tels que La Presse, Le Devoir, Le Journal de Montréal et CISM en lien avec Tu ne mourras pas, son plus récent long jeu. Enregistré au studio Hotel2Tango plutôt à l’ancienne et à contre-courant des tendances, ce dernier évoque l’universel via l’authentique. Chaque chanson se veut le véhicule vers des univers distincts et choisis, comme si Maude racontait des histoires issues de sa vie, mais de la nôtre aussi. Cette grande capacité à aller à la rencontre de l’autre se traduit d’ailleurs sur scène, sous la forme d’une bulle intime qu’elle crée entre elle et les spectateurs venus la voir.

En ce début d’année où les jours prennent souvent l’allure de rêves récurrents, éveillés, l’artiste s’amène, autrement, là où l’on ne l’attend pas. Profitant d’abord de la retraite forcée par le confinement pour dévoiler ses Sessions de mai, elle rapplique maintenant dans la langue de Cohen pour une toute première fois avec Translations, un album complet paru au printemps 2021 et rassemblant des adaptations choisies de quelques unes de ses chansons marquantes. Malgré les thèmes denses qu’elle ne craint pas aborder, une joie et une légèreté se dégagent de tout ce qu’elle touche. Et qui sait, il s’agirait peut-être là d’un baume indiqué contre les aléas de notre époque.

Spectacles à venir

Liens

Contact

Kit Média