Aller à la navigation Aller au contenu

Les frères Goyette

  • Disques
  • , Spectacles
  •  et Éditions

Biographie

Ambassadeurs ès arts et fiers fleurons de Champlain, Mario Goyette et sa bande charpentent de la folk gaillarde et sentie, et sont rejoints sur scène par Sylvain Goyette, performeur de son état, qui fabrique une nouvelle œuvre à chaque concert. L’album Rencontre du troisième âge, magnifique chronique traitant humblement et poétiquement de la vieillesse et de l'approche du film de sa vie, parait en 2010. Le groupe s’est mérité une nomination pour Album country de l’année au gala de l’ADISQ 2011. À l’automne 2013, les Goy rappliquent avec une lumineuse chantefable sur le cœur, la bonne foi et la détermination, Fidèles, Tenaces et frères, un album porté par un souffle de maturité. Paru huit ans plus tard, l’extrait «Le vent de travers» s’inspire d’un fait divers réel, emmené avec toute la sensibilité et l’humour qu’on connaît à Mario. Des personnages aussi vastes et généreux que les Goyette eux-mêmes, racontés avec le sourire en coin et le p’tit moton pas trop loin - parce qu’ils sont des artistes, les Goyette, et que la beauté ça pogne dans la gorge.

Ambassadeurs ès arts et fiers fleurons de Champlain, commissaires du look champêtre bien avant que Mumford & Sons viennent s’en mêler, Les frères Goyette chantent les petits feux du quotidien et se bricolent du courage depuis 1998.

Personnages campés en rendant hommage à la sensibilité des patenteux québécois, Mario Goyette et sa bande charpentent de la folk gaillarde et sentie, et sont rejoints sur scène par Sylvain Goyette, performeur de son état, qui fabrique une nouvelle œuvre à chaque concert : un air climatisé portatif, une pelle qui fait fondre la neige pour en filtrer l’eau et la rendre potable, ou une veste de sauvetage propulsée par hélice et équipée d'un GPS, si jamais on se perd en mer. Ça dépend, mais c’est toujours fantastique, pis t’es jamais mal pris, avec les Goyette.

L’album Rencontre du troisième âge, magnifique chronique traitant humblement et poétiquement de la vieillesse et de l'approche du film de sa vie, paraît en 2010. Le groupe s’est mérité une nomination pour Album country de l’année au gala de l’ADISQ 2011. Ils ont aussi pu élargir leur public grâce à la production de la websérie Les frères Goyette, qui a été diffusée sur Tou.tv et sur Bande à part. À l’automne 2013, les Goy rappliquent avec une lumineuse chantefable sur le cœur, la bonne foi et la détermination, Fidèles, Tenaces et frères (une référence à la devise du village de Champlain, « Fidèles, Tenaces et Fiers »), un album porté par un souffle de maturité, et gréé de sujets colorés comme l’éternel André Veillette, inventeur de bottes chauffantes et d’une machine pour imprimer sur les bâtons de peinture qui s’est coupé des doigts dans un banc de scie, ou de ce gaillard qui a gravi l’Everest en jeans et en coat de cuir. Paru huit ans plus tard, l’extrait «Le vent de travers» s’inspire d’un fait divers réel, emmené avec toute la sensibilité et l’humour qu’on connaît à Mario. Des personnages aussi vastes et généreux que les Goyette eux-mêmes, racontés avec le sourire en coin et le p’tit moton pas trop loin - parce qu’ils sont des artistes, les Goyette, et que la beauté ça pogne dans la gorge.

Liens

Contact

Kit Média