Aller à la navigation Aller au contenu

Gab Bouchard

  • Disques
  • , Spectacles
  •  et Éditions

Biographie

Jeune homme attachant et détaché originaire de Saint-Prime, Gab Bouchard a grandi entouré d’un certain canon jeannois qui l’a exposé à la musique depuis pas mal tout le temps. Prenant sur lui d’apprendre la guitare dès l’âge de 6 ans, il se met à écrire des tounes au ras ses 10 ans, et au tournant de l’âge adulte, dévoile Cerveau-lent, un premier EP country-rock lancé au Lac. Un déménagement dans la métropole et un passage aux Francouvertes lui permettent de poser des jalons pour la suite : il passe une bonne partie de 2018 et 2019 en studio, préparant et produisant un premier album complet en compagnie de son ami et réalisateur Olivier Langevin. Ledit album, qui a vu le jour en février 2020, est le récit d’une peine d’amour de A à Z, un album-concept traversant les étapes de ce deuil universel qui ne tue pas mais qui déroute sur un pas pire temps.

La musique : être né dedans, c’est une affaire; s’en faire une vie, c’est de ça dont on parle. Jeune homme attachant et détaché originaire de Saint-Prime, Gab Bouchard a grandi entouré d’un certain canon jeannois : son père - un tueur de drum nommé Pierre Bouchard - avait un band de covers avec Noël Fortin (quant à lui père d’un autre Primois qui se passe de présentation). Bouchard fils assistait aux pratiques dans le légendaire garage de ce dernier, s’exposant aux Neil Young, Stones et autres Wilco - ça l’a mené à fouiller dans les bacs à gravés familiaux, à subtiliser le Nirvana que son père voulait pas qu’il écoute parce que c’est trop méchant, et à apprendre la guitare par lui-même dès l’âge de 6 ans et sur YouTube quelques années plus tard. Aussitôt que «Hey Hey, My My» est suffisamment maîtrisée, il se met, au ras ses 10 ans, à composer ses propres chansons - croisant folk, rock et country, pas encore grand chose à dire, mais il s’en fait une discipline, écrit à tous les jours. Et, à l’année de sa majorité, Bouchard père lui dit : « Si t’es sérieux avec la musique, je vais t’aider » - pis c’est là que ça commence pour vrai.

En 2017, Gab Bouchard dévoile Cerveau-lent : un premier EP au country-rock déjà accentué, relevé de touches pop, qu’il lance au Lac avec un band formé de son père et ses chums. Éperonné par l’engouement local, il met le cap sur Montréal avec ses coupe bol bleachée et moustache caractéristiques afin de recréer le buzz dans la métropole. Désormais accompagné par ses amis de Gazoline, il s’inscrit aux Francouvertes, se rend jusqu’au demi-finales, et passe une partie de l’été 2018 sur la route. Pas en pause d’écriture pour autant, il se retire de la scène à l’automne pour plancher sur un premier album complet.

Ledit album, qui a vu le jour en février 2020, est le récit d’une peine d’amour de A à Z, un album-concept traversant les étapes de ce deuil universel qui ne tue pas mais qui déroute sur un pas pire temps.

Spectacles à venir

Liens

Contact

Kit Média