Aller à la navigation Aller au contenu

Emma Beko

  • Spectacles

Biographie

Affrontant son anxiété tête première à travers son art, Emma Beko couple son écriture mélancolique à des sons apocalyptiques pour créer sa vision abstraite et sensible du hip-hop, parée d’une esthétique intime et crue. Dans les années 2010, Emma et sa meilleure amie d'école ont formé le duo Heartstreets. Les deux adolescentes sont devenues un incontournable de la scène musicale montréalaise, formant alors l’un des rares groupes hip-hop dirigé par des femmes au Canada. Près d'une décennie plus tard, et plus en phase avec son art que jamais, Emma s'est ré-introduite au monde en tant qu'artiste solo avec son premier projet complet BLUE. Ses derniers singles “Sadguitar_V777.wav” (produit par CFCF) et “Plaster :)” (produit par Da-P) on été super bien reçus et ont parfaitement annoncé son plus récent EP ”Digital Damage”, une première partie d’un album à deux parts. Sa nouvelle musique met encore plus en valeur l'honnêteté brutale qui se retrouve toujours au cœur de son art à travers de fortes collaborations qui élève son art à un autre niveau.

Affrontant son anxiété tête première à travers son art, Emma Beko couple son écriture mélancolique à des sons apocalyptiques pour créer sa vision abstraite et sensible du hip-hop, parée d’une esthétique intime et crue. « Bien que j'embrasse pleinement l'absurdité de la vie, j'essaie toujours de faire quelque chose qui compte quand plus rien ne compte. Je suis une contradiction ambulante ».

Moitié péruvienne et moitié canadienne, Emma Beko est née à Budapest, mais a grandi à Montréal auprès de trois demi-frères aînés qui l'ont très tôt initiée à la musique Nu-Metal, Hardcore et Punk. À neuf ans, Emma s’allongeait la nuit sur son lit et s’époumonait à chanter les paroles emo de cette ère post-grunge. Peu de temps après, elle a déménagé à New York, où elle a passé ses dernières années du secondaire complètement immergée dans la culture vibrante du rap, séchant les cours pour boire des 40 oz. au bord de l'eau et écouter un album de Big L ou de GZA. En vieillissant, les goûts et les influences d'Emma ont évolué, allant des productions complexes de Vegyn à la voix délicate de FKA Twigs, mais l'essence de ses premières expériences musicales ne l'a jamais quittée.

Dans les années 2010, Emma et sa meilleure amie d'école ont formé le duo Heartstreets. Les deux adolescentes sont devenues un incontournable de la scène musicale montréalaise, formant alors l’un des rares groupes hip-hop dirigé par des femmes au Canada. Près d'une décennie plus tard, et plus en phase avec son art que jamais, Emma s'est ré-introduite au monde en tant qu'artiste solo avec son premier projet complet BLUE. Ses derniers singles “Sadguitar_V777.wav” (produit par CFCF) et “Plaster :)” (produit par Da-P) on été super bien reçus et ont parfaitement annoncé son nouvel EP ”Digital Damage”, une première partie d’un album à deux parts. Sa nouvelle musique met encore plus en valeur l'honnêteté brutale qui se retrouve toujours au cœur de son art à travers de fortes collaborations qui élève son art à un autre niveau.

Spectacles à venir

Liens

Contact

Kit Média