Aller à la navigation Aller au contenu

Ellemetue

  • Disques
  • , Spectacles
  •  et Éditions

Biographie

Mingo L’Indien travaille les sons dès sa jeune adolescence. Il est fasciné par les bruits et la musique non fonctionnelle. Étudiant en électroacoustique à l’Université de Montréal, c’est alors qu’il rencontre Poney P, Bobo Boutin et Toundra La Louve. Ils fondent le groupe de rock pétrochimique Les Georges Leningrad. Plusieurs années de tournées et quelques disques plus tard, ils décident ensemble de «tirer la plug» pour poursuivre d’autres projets. Mingo compose pour des performances d’artistes et des films. Il fondera le groupe Quatro. Mingo enregistre sans cesse dans sa caverne des compositions qui sortiront un jour. 

Nunu Métal découvre son goût pour la musique enfant lors d’un party de Noël. L’orgue qui trône dans le salon de la maison de campagne la fascine. Elle fait ses premières apparitions publiques au piano et au clavier lors d'événements communautaires, tels des messes de minuit et des quille-o-thons. Elle participe à l’élaboration de plusieurs pièces de théâtre et écrit de la poésie un peu partout. À l’Université Concordia, elle débute en cinéma sur des tournages indépendants et travaille dans les archives de la Cinémathèque québécoise. Elle réalise des vidéos d’art et des courts-métrages. Elle rencontre Mingo L’Indien à Val-d’Or. Une fois la réserve faunique La Vérendrye traversée, ils fondent Ellemetue à Montréal. Nunu compose enfin ses propres mélodies et s'implique à créer l'univers visuel du groupe. 

Ellemetue puise son inspiration d’un intriguant mélange de musique électro-rock-expérimentale et de poésie. Le jeu de guitare impromptu de Mingo L’Indien accompagne les accords déraisonnables de Nunu Métal. Le duo se crée en 2016 et gagne en popularité en offrant des performances uniques dans les galeries d’art. Ensuite, il se fait repérer pour jouer dans les festivals tels que Distorsion Psych Fest, Pop Mtl, Coup de cœur francophone et Festival de musique émergente. Ils lancent leur premier album Rare à l’état naturel en 2016. Un deuxième album intitulé En pays lointain voit le jour pour Ellemetue en 2018.


En 2020, le groupe revient avec «J’irradie par mon absence», premier extrait d’un troisième album. Un an plus tard, Nunu Métal et Mingo L’Indien annoncent un troisième album et fait paraître un deuxième extrait aux rythmes rock et gras, «Swipe! Swipe!». C’est à l’hiver 2022 que le groupe lance Les crucifiés figuratifs sous l’étiquette Bravo musique.

Mingo L’Indien travaille les sons dès sa jeune adolescence. Il est fasciné par les bruits et la musique non fonctionnelle. Étudiant en électroacoustique à l’Université de Montréal, c’est alors qu’il rencontre Poney P, Bobo Boutin et Toundra La Louve. Ils fondent le groupe de rock pétrochimique Les Georges Leningrad. Plusieurs années de tournées et quelques disques plus tard, ils décident ensemble de «tirer la plug» pour poursuivre d’autres projets. Mingo compose pour des performances d’artistes et des films. Il fondera le groupe Quatro. Mingo enregistre sans cesse dans sa caverne des compositions qui sortiront un jour. 

Nunu Métal découvre son goût pour la musique enfant lors d’un party de Noël. L’orgue qui trône dans le salon de la maison de campagne la fascine. Elle fait ses premières apparitions publiques au piano et au clavier lors d'événements communautaires, tels des messes de minuit et des quille-o-thons. Elle participe à l’élaboration de plusieurs pièces de théâtre et écrit de la poésie un peu partout. À l’Université Concordia, elle débute en cinéma sur des tournages indépendants et travaille dans les archives de la Cinémathèque québécoise. Elle réalise des vidéos d’art et des courts-métrages. Elle rencontre Mingo L’Indien à Val-d’Or. Une fois la réserve faunique La Vérendrye traversée, ils fondent Ellemetue à Montréal. Nunu compose enfin ses propres mélodies et s'implique à créer l'univers visuel du groupe. 

Ellemetue puise son inspiration d’un intriguant mélange de musique électro-rock-expérimentale et de poésie. Le jeu de guitare impromptu de Mingo L’Indien accompagne les accords déraisonnables de Nunu Métal. Le duo se crée en 2016 et gagne en popularité en offrant des performances uniques dans les galeries d’art. Ensuite, il se fait repérer pour jouer dans les festivals tels que Distorsion Psych Fest, Pop Mtl, Coup de cœur francophone et Festival de musique émergente. Ils lancent leur premier album Rare à l’état naturel en 2016. Un deuxième album intitulé En pays lointain voit le jour pour Ellemetue en 2018.


En 2020, le groupe revient avec «J’irradie par mon absence», premier extrait d’un troisième album. Un an plus tard, Nunu Métal et Mingo L’Indien annoncent un troisième album et fait paraître un deuxième extrait aux rythmes rock et gras, «Swipe! Swipe!». C’est à l’hiver 2022 que le groupe lance Les crucifiés figuratifs sous l’étiquette Bravo musique.

Liens

Contact

Kit Média