Aller à la navigation Aller au contenu

Cœur de pirate

  • Disques
  • , Spectacles
  • , Gérance
  •  et Éditions

Biographie

Voilà maintenant douze ans que Béatrice Martin a fait son apparition dans nos vies sous l’identité de Cœur de pirate. Douze ans au cours desquels l’autrice-compositrice-interprète et pianiste a vendu plus d’un million d’albums alors que sur les plateformes d’écoute en continu, ce sont des millions de fans qui repassent ses chansons en boucle. L’empreinte apposée par l’artiste sur la pop francophone est manifeste et indéniable.

Solidement établie à l’échelle internationale et avec cinq long jeux salués à son actif — Cœur de pirate (2008), Blonde (2011), Roses (2015), En cas de tempête, ce jardin sera fermé (2018) et Perséides (2021) — l’artiste maintes fois récompensée au Québec comme en France partage aujourd’hui son temps entre la création, celle qui depuis toujours l’anime, et son nouveau rôle à la tête de Bravo Musique, maison de musique et talents qu’elle porte avec vision, entourée des gens qu’elle aime.

Voilà maintenant douze ans que Béatrice Martin a fait son apparition dans nos vies sous l’identité de Cœur de pirate. Douze ans au cours desquels l’autrice-compositrice-interprète et pianiste a vendu plus d’un million d’albums alors que sur les plateformes d’écoute en continu, ce sont des millions de fans qui repassent ses chansons en boucle. L’empreinte apposée par l’artiste sur la pop francophone est aujourd’hui manifeste et indéniable.

Retour en arrière. Rappelons-nous : Béatrice Martin, seule au piano, est, pourrait-on dire, le raz-de-marée qui aura sorti Montréal de sa torpeur indie-rock. Dans la foulée de spectacles initiateurs remarqués, elle lance, en septembre 2008, un premier album homonyme certifié platine au Canada et diamant en France. Court-circuitant les scénarios habituels, elle s’impose presque immédiatement outre-Atlantique, alors que des grands de la chanson québécoise y auront mis des années. Elle réitère avec Blonde (2011), un deuxième album où le piano cède sa place au profit d’un son plus éclaté, qui lui assure une seconde certification platine au Canada et en France. Le disque se voit également honoré du trophée Félix du meilleur album pop et Béatrice, de celui de l’interprète féminine de l’année en 2012. Son troisième effort, Roses (2015), un pari bilingue, est, lui aussi, décoré d’or au Canada et en France, avec plus de 200 000 exemplaires vendus à travers le monde. Récipiendaire du Félix pour le meilleur album anglophone en 2016, Cœur de pirate se démarque en parallèle au Canada anglais avec une nomination dans la catégorie Fan choice aux prix Juno la même année.

Habituée des concerts à guichets fermés du Canada à la France, en passant par les États-Unis, le Mexique, l’Angleterre, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne, Coeur de pirate a résolument démontré la valeur sûre et fédératrice de sa présence sur les planches. Valeur sûre que se sont d’ailleurs arrachés les plus gros festivals canadiens et européens, tels les FrancoFolies de la Rochelle, le Festival d’été de Québec, le festival Osheaga et bien d’autres, au cours de la dernière décennie.

Après des mois et des années ainsi dédiés à parcourir le monde, une criante urgence créative se fait sentir et En cas de tempête, ce jardin sera fermé voit le jour en 2018, juste à temps pour célébrer ses 10 ans de carrière. Puis, en marge de la tournée internationale qui s’en suit, Cœur de pirate donne, devant plusieurs centaines de personnes réunies à la Salle Wilfrid-Pelletier, le coup d’envoi à l’édition 2019 des Francos de Montréal. Un moment fort et la concrétisation d’un rêve. Le calendrier défile et l’artiste poursuit sa trajectoire, constellée d’accolades consenties, tandis qu’elle rafle les prix d’auteure-compositrice de l’année et d’interprète féminine de l’année au Gala SOCAN et au gala de l’ADISQ, respectivement. Dans la mire du grand public alors qu’elle siège chaque semaine sur des plateaux télé grand public à titre de coach à l’émission La Voix au Québec et juge pour la Nouvelle Star en France, l’artiste aspire de plus en plus à utiliser sa tribune pour prendre position en lien avec des enjeux politiques et sociaux. Ne laissant aucune ambiguïté quant à sa teneur féministe, la chanson «T’es belle» et son vidéoclip — une première réalisation pour Béatrice — frappe en ce sens un coup franc, éclaboussant au passage, et de belle façon, le petit sexisme ordinaire. Celui, sans conteste, d’un temps révolu.

Déjà riche en rebondissements, l’année 2020 prend un tournant encore plus inattendu quand la musicienne prend les rênes de la maison de disques qui a été témoin et complice de son ascension, la rebaptisant Bravo musique. Dans ce rôle tout neuf, Béatrice tire une grande fierté à faire briller la complexité et le talent qui l’entourent, en plus de s’investir à travers le mentorat de jeunes artistes.

Au printemps 2021, Cœur de pirate revient à ses premières amours en dévoilant Perséides, un disque instrumental de pièces inédites où le piano se fait souverain. Elle travaille actuellement sur un nouveau long jeu, à paraître d’ici la fin de 2021.

Spectacles à venir

Liens

Contact

Canada

France / Belgique / Suisse / Luxembourg

International

Kit Média